Quel mot pour remplacer "liberticide"?

La frange conservatrice de notre Parlement a enterré hier la loi sur les produits du tabac. Arguments principaux: la préservation des emplois (c'est vrai que le tabagisme entretient de nombreux emplois dans nos hôpitaux) et le caractère liberticide des restrictions à la publicité, la distribution d'échantillons et les autres moyens de promotion. Ainsi par exemple, le CN Raymond Clottu a conclu son allocution d'ouverture pour l'UDC avec cette belle phrase: "Afin de préserver nos libertés, notre groupe vous invite à soutenir la proposition de la minorité Pezzati, qui vise à renvoyer le projet au Conseil fédéral." Le même groupe qui a menacé il y a quelques jours de lancer une initiative pour dénoncer la convention sur la LIBRE circulation des personnes avec l'UE. Alors y a-t-il des libertés qu'il faut préserver et d'autres qu'il faut abolir?

Le terme "liberticide" ne fait pas la distinction. Pourtant, à y regarder de plus près, les libertés que la frange à droite du Parlement défend sont uniquement les libertés économiques: liberté de commerce et d'industrie, de choisir son paradis fiscal, de cacher son argent, de déverser des polluants industriels, d'exploiter des installations dangereuses, de construire n'importe quoi n'importe où. En revanche, les libertés humaines comme celle de choisir son lieu de vie, d'organiser sa vie familiale comme on le souhaite, de se protéger des nuisances d'autrui, ces libertés on peut les restreindre sans que ce soit liberticide.

Je suis donc à la recherche d'un mot qui permettra à chacun de communiquer plus clairement sur les libertés qu'il défend: "libertaffairesicide" vs "liberthumainicide"?

Posted by Philippe Thalmann on Friday 9 December 2016 at 7:45
Comments
RSS