Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Episode 9: Copin

Un véritable ami, c'est irremplaçable! Il partage vos peines, vos grands moments de solitude, il vous prête son épaule quand l'alcool s'est invité dans vos veines, il vous présente Ursula la polonaise, cousine du mari à la soeur de son voisin, vous change les chaussettes quand votre moral s'y est installé, vous prête un caleçon quand la nourriture locale a mal passée ou trop rapidement, vous fait savoir quand tout le monde sait sauf vous, accepte vos pins sans forcément vous les redistribuer, vous prête une oreille en échange d'un déliement de langue, vous accompagne dans vos idées d'homme, éternel gamin!................................................................

Enfin tout ça pour dire que Stringy manque à Mr. Stringe, tel les épinards pour popeye, Stringy apportait sa force à Mr. Stringe! C'est dans les moments les plus difficile qu'il faisait la différence! D'ailleurs, même le très connu WhiteMan ne serait pas WhiteMan sans son Blacky (photo1)!

Mais rassurez-vous, Stringy va revenir. Mr. Stringe vient de recevoir un mail de Stringy_do_braziou@hotmail.com, véridique!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!, D'ailleurs il ne savait pas que Stringy savait écrire...Il faut reconnaitre qu'il fait encore beaucoup de fautes mais bon, n'oublions pas qu'il est d'origine Bésilienne:


"Buon dia Mr Stringe!

Je suis content qué tou a reçu ma carte do postale et fier aussi qué tout lé monde y la voie.
Moi jé vais boun. Comme tu ves je vais a surf sur les belles playa de Shaun Thomson chercher bonheur avec le coeur. Et ici c'est tom bello.... Avec lé avion que moi y'ai pris, y'ai atterri à la ville de Cape Town. D'abord j'ai entraînadou sur les petites ondas de la playa Hullet Reef parce qu'y zont dit que j'été débutandou

[...] Alors j'ai fait la location avec la voiture et j'ai eu beaucoup bonheur à rouler dans pas le même sens qué tout lé moundo...mais au moins yé fait comme a brasiou...

Bon la vague elle est buon maintenant ici à Cap St-Francis, c'est le meilleur du moundo de l'astico...c'est parce que c'est bientado le début de la saison qué envoie las ondas muy serioso...Cap St-Francisco, ya les surfeando les muy fuorte qué y zont fait un film ici qué sé appelorio "Endless Summer" moi yé pas tout compris mais yé dit oui oui...

[...]et on a vu la carte do postale... yé compreando qué yé parti sans dire beaucoup aurevoire mais yé avais muy besonio de faire la vie ailleurs... yéspère qué tu es pas trop triste é qué tu va pas trop vouloir faire la mousse de l'astico avec le guacamole quand yé vais rentré au pais...

Tu me donnes les nouvelles? Buon, fait bien le travail pour la ciudade, y m'attendiniou pour boire la binousiniou...

Your Stringy!"

Et n'oubliez pas mieux vaut être seul que mal accompagné et...qu'on choisit ses amis mais pas sa famille...et que nul n'est censé ignoré la loi...et que tout vient à point pour qui sait attendre...

Ah ouais! avertissement pour Stringy: Si tu ne reviens pas je me casse là bas(photo 2) sans toi!!
Posted by César Lador on Thursday 31 May 2007 at 16:11
Comments
wahou, quel beaux roulots...Me dis pas que t'as surfé ça? Et pour Stringy, si je le croise sur le Mont-Royal (on sait jamais il pourrait passer par Montréal) j'irais boire un coup avec lui.
A plouche.
Posted by Pierre-Jean Copin on Thursday 31 May 2007 at 18:55
Hello l'ami!

Quelle plaisir de voir ces vagues! Et de me dire que tu dois être bien là, devant elle...Pour oublier la réforme agraire et être loin des Chico!!!

Grand beco pour notre string l' ador(é),celui doré...

P.S: Ton chico, il me dit quelque chose....Je crois que j'en ai croisé quelques uns pas loin de chez nous!!
Posted by Delphine Douçot on Saturday 2 June 2007 at 1:24
et petite question copin comme c'est écrit c'est une dédicace pour moi?
Ah puis j'ai oublié de te souhaiter un très très très bon anni. On a pensé à toi avec Oli le mercredi au bord de l'océan... Rdv à Breizh Zion cet été mec.
Posted by Pierre-Jean Copin on Saturday 2 June 2007 at 6:52
Oui Péji, il y avait une liane, vieille branche! Désolé de vous décevoir, mais ces rouleaux de printemps déroulaient à Padang Padang, Indonésie lors d'une houle sérieuse...Sans hommes c'est encore plus beau...
Posted by César Lador on Wednesday 6 June 2007 at 15:03