Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Acadien acadienne je vous ai compris!

Salut les aminches,
bon je vous donne quelques nouvelles de mon périple dans la Belle Province, et particulièrement en Gaspésie, région située à l'extrême est du Canada à l'embouchure du Saint-Laurent.

Alors départ à 22h20 de Montréal, et c'est parti pour 15h de bus... La galère. Jusqu'à Rimouski ça va, c'est rapide. Surtout que je me suis rempli le bide avec une poutine et une bud (dégueu comme bière d'ailleurs, c'est plate comme gout) sur une aire d'autoroute. Donc après gros dodo sale jusqu'à Rimouski. Changement de bus. Simonac, comme il faisait froid, avec le facteur vent bien sur. Puis après le bus s'arrête partout. Mais vraiment partout, dans tous les patelins de la Gaspésie. C'était à n'en plus finir. Bon du coup j'ai pu admirer correctement tous les paysages. L'océan et les forêts. En Gaspésie, ils se posent pas trop de questions sur les éoliennes (dédicace à un prof que j'adore, Hertig...). T'en a partout. Des champs d'éoliennes. Impressionnant. Tu croises aussi des osties de chasseurs avec leur trophée exposé sur le toit de la voiture (dans mon cas, c'était un ours ...ou je devrais dire un ourson). Je pense que si Siné (pour les fanatiques de Charlie Hebdo) avait vu ça, il aurait pas trop apprécié... Et moi non plus, je dois dire que ca m'a pas fait trop marrer. En plus,ce naze, je parle du chasseur (désolé pour ceux qu'aiment la chasse mais moi je hais ça) il était tout content. Gros con ouais.

Puis finalement arrivée à Gaspé, ville ou débarqua Jacques Cartier en 1534. Juste pour info, Gaspésie vient de l'amérindien Gespeg qui signifie la fin des terres en langue micmaque. C'est dans cette région que s'installeront les premiers acadiens, des colons français qui seront par la suite déporté en Louisianne par les anglais, suite à la conquête de cette région par les britanniques. Y'a plein d'histoire sur l'Acadie mais si vous voulez plus d'infos renseignez vous auprès d'Oli ou de Majo, qui est d'ailleurs descendante d'acadiens et d'acadiennes, ils vous raconteront tout ce qu'il faut la-dessus. Donc j'arrive à Québec et mon beau barbu (Oli) m'attendait la.

On s'est donc bu quelques bières. Bien mangé chez des ami(e)s à lui. Un festin même. Il est super bien installé. Dans la maison d'un pasteur (Amen!) au bord de l'Océan. Il lui prête sa maison vu qu'il est en vacance en France. Sympa le pasteur. Et puis s'est suivi une semaine de visite (le rocher Percé), de ballades (passage à Bonnaventure, plus au Sud ou j'ai bien crouté au soleil; dédicace à tous les fainéants). J'adore la mer. A mon avis, je finirais par m'acheter une bicoque en Bretagne, au bord d'une falaise. Y'a eu un jour de neige. Avec le vent c'était glacial. Puis le sable et la neige qui t'arrivent en pleine face, avec le froid, c'est comme si tu te prenais des clous dans la tronche. J'adore ça (putain je suis un sacré maso).

La grande expérience ça a été de bouffer, avec Oli et sa boss, du homard dans la baignoire du motel ou on était à Bonnaventure (en fait ils avaient un colloque sur le développement durable la-bas). Vous auriez du voir les gros sales qu'on était. Mais qu'est ce que c'était bon. Enfin, énorme partie le dernier jour près de Gaspé, chez des amis à la boss d'Oli. Un gros feu avec des grillades. De la musique (violon, harmonica, guitare)... Que demande le peuple...? Vous connaissez la réponse hein? donc super semaine avec mon poto Oli. On se revoit à la Saint-Jean qu'arrive tout bientôt. Ca va être une tabarnak de grosse sale orgie.

Voila, ca fait une semaine que je suis revenu à Montréal. Je me suis remis au boulot dans mon bunker du poly. Hier j'ai été voir Feist. C'était trop bien. Bertrand et Delph,je peux vous dire qu'elle est toujours aussi magnifique et envoutante. Du grand, grand concert.
Bon je vais aller me prendre une binouze dans mon bar marseillais ou j'ai même plus besoin de commander. Il m'amène directement ma pinte...Hihihi.
Allez bisous à vous toutes et tous.
Pj.

PS: je vous conseille, si vous avez la possibilité de mater une fois dans votre vie "L'erreur boréale" de Richard Desjardins (le Jacques Brel du Québec en quelque sorte) qui traite de la déforestation au Québec. Terrifiant. Et comme l'ont dit les Bérus lors de leur passage à Québec il y a 2 an, en hommage à ce film, "Québecquois(e)s Protégez vos forêts"! Merci à M. Desjardins!
a plouche les aminches
Posted by Pierre-Jean Copin on Saturday 2 June 2007 at 18:27
Comments
Mais dis-moi, à l'époque de la pangée, la Gaspésie ne faisait qu'un avec le Finistère? Mmmh, même vibration me semble-t-il!

Gros becs à tes barbu(es)
Posted by César Lador on Monday 4 June 2007 at 20:08
Salut P.-J, je vois que je n'ai pas les 30°C lozannois la Gaspèrie et en plus les cons avec leurs fusils c'est pas trop mon truc ;-) A plus.
Posted by Karen Steinbach on Tuesday 12 June 2007 at 11:02