Antonin Danalet

Perceived flexibility of car makes you pay more to save time

The Optima project is not dead! This project took place between 2009 and 2012 and involved 3 labs (CEAT, LASUR, TRANSP-OR). PostBus, a Swiss bus company, wanted to understand mode choice in rural and suburban areas. In particular, a revealed preference survey was conducted in 2009/10. More details:

A new paper using this dataset has been published:

Correcting for endogeneity due to omitted attitudes: Empirical assessment of a modified MIS method using RP mode choice data
In this paper we extend the Multiple Indicator Solution (MIS) so that it can also be used to account for endogeneity when there are interactions between observed and unobserved factors in the specification of the utility function. We develop the theoretical derivation and illustrate it with a revealed preference case study of mode choice. Policy indicators such as time elasticity and value of time are discussed. The results are compared with a logit model and with an Integrated Choice and Latent Variable (ICLV) model. Results show that endogeneity is present in the case study and that the proposed variation of the MIS method is practical and able to account for it. Our proposed method can be seen as a starting point for the practical detection and treatment of this type of endogeneity without the drawbacks of multifold integration.

An information we get from this survey si how flexible car is perceived. Respondents are asked how much they agree with the sentence "With my car I go whenever and wherever". This paper shows that these three people:

  • Alice
    • monthly income: 5000 CHF
    • thinks that car is very flexible
  • Bob
    • monthly income: 7000 CHF
    • thinks that car is somehow flexible
  • Carol
    • monthly income: 9000 CHF
    • thinks that car is not particulary flexible, but doesn't disagree (neutral)

all have the same value of time, i.e., they would all be ready to pay the same amount of money, say 8 francs, to save 10 minutes of their time spent traveling.

It means that thinking car is more flexible (on a scale with 5 possibilities, totally agree, partially agree, neutral, partially disagree, totally disagree) is equivalent to 2000 CHF more in monthly income when it comes to how much you are willing to pay to save time.

From a different point of view, if you - with your given income - think that car is more flexible, you will be ready to pay more to save time.

For the methodology and detailed results, check the paper.

Posted by Antonin Danalet at 16:57
Comments (0)
Peut-on se passer de sa voiture à Sion ?

L'EPFL a annoncé le lancement ce mois d'un projet de recherche sur la mobilité en Valais, en collaboration avec La Poste, le canton du Valais, la ville de Sion et la HES. Le projet se penchera d'abord sur l'agglomération de Sion, dans le but d'offrir une alternative à la voiture. Il sera question d'un paiement par smartphone via le WiFi dans les cars postaux et de l'optimisation de la gestion et les performances du réseau de vélos en libre-service.

Le Valais imagine la mobilité de demain

Cinq partenaires dont l’EPFL unissent leurs compétences pour créer en Valais un Laboratoire de la mobilité. Le «Mobility Lab» imaginera, développera et testera des solutions innovantes.

Lire l'article complet

Le projet Optima s'était déjà penché sur CarPostal de 2009 à 2012. Le projet couvrait l'ensemble de la Suisse, mais on peut y retrouver quelques enseignements sur Sion. Petit rappel :

Phase 3 : quel choix de mode de transport et pourquoi ?

Ce projet cherchait à comprendre les comportements de mobilité et les choix modaux. Quels sont les facteurs qui influencent l'utilisation des modes de transport, et en particulier de CarPostal ? 20'000 questionnaires ont été envoyés, 2000 reçus (dont une partie concernait les lignes Sion-Martigny, Sion-Savièse, Sion-Nax et Brigue-Ried-Termen-Rosswald).

Les résultats principaux montrent que CarPostal est principalement utilisé pour se rendre au travail, et beaucoup moins pour les achats ou les loisirs. Les lignes qui connectent les centres des villes et les gares sont les plus utilisées et leur potentiel de croissance est important. La synchronisation des horaires des cars postaux et des trains des gares de destination favorise l'utilisation des transports publics.

Spécifiquement concernant Sion, on y apprend que CarPostal y est implanté depuis longtemps, précurseur d'une nouvelle stratégie pour l'entreprise :

Historiquement, les cars postaux et les diligences qui les précédaient ont comblé les trous du très bon réseau ferré et desservent les régions éloignées. Le réseau actuel est à cette image. Or, CarPostal désire maintenant se positionner dans les agglomérations qui sont accaparées par les compagnies urbaines historiques. Ceci constitue une rupture dans l’histoire de l’opérateur : jusqu’à présent il était présent dans peu d’agglomérations (Lucerne, Brig, Visp, Sion, Delémont).

En savoir plus : le rapport / le résumé

Phase 4 : quels nouveaux services à l'avenir ?

Ce rapport évalue la demande pour de nouveaux services d'information et de mobilité, en particulier en couronne d'agglomérations et en périphérie.

Les réponses au questionnaire permettent de mieux comprendre les préférences et les choix des individus. La demande est élevée pour de l'information en temps réel, pour une amélioration de l'offre existante (en opposition à des services de mobilités innovants), et en particulier pour une extension de l'offre jusqu'au domicile dans ces régions. Une plus grande flexibilité est plébiscitée. Les abonnements de parcours sont à la fois une incitation à l'utilisation du service et une source de revenus importante.

Concernant le vélo en libre service en particulier, ce rapport s'est penché sur le vélo électrique en libre service.

Parmi tous les nouveaux services proposés, le vélo électrique en libre service est celui dont l'abonnement est le mieux accueilli par les répondants. Cet abonnement plait principalement aux parents célibataires, dans les régions où la fréquence des transports publics est élevée, dans les communes suburbaines, et plait en particulier aux personnes qui utilisaient le vélo pour se rendre à l'école lorsqu'ils étaient enfant. Les clients sont prêts à payer en prix élevé pour ce service : plus de 220.- par an. C'est plus que ce que CarPostal imaginait. Il s'agit du service générant le plus de revenu par abonnement parmi tous ceux proposés.

Il s'agit aussi du service qui permettrait d'atteindre la plus grande proportion d'acquéreurs potentiels : 31% pour un abonnement à 20.-, 21% pour un abonnement à 200.- (Figure 28, p. 31).

Les répondants pensent que ce service pourrait les aider à abandonner la 2e voiture du foyer (quand ils en ont une).

Pour en savoir plus : le rapport / le résumé

Phase 5 : quel est l'impact de la fréquence sur l'utilisation des cars postaux ?

Quel est l'impact d'une augmentation de la fréquence des bus sur le nombre de passagers chez CarPostal ? Des données de comptage ont été utilisée pour 147 lignes de trois régions (Valais, Est et Nord). Résultats : une augmentation de la fréquence augment le nombre de passagers.

L'étude confirme qu'il existe un potentiel d'augmentation du nombre de clients pour

  • les lignes en périphérie des agglomérations,
  • les lignes de rabattement vers les gares,
  • les lignes touristiques, pour autant qu'elles soient connectées au réseau ferroviaire,
  • les lignes à forte fréquentation, dont la fréquence peut être augmentée encore plus en soirée.

Concernant Sion en particulier, son réseau de lignes est dense (figure 5, p. 24). On découvre que la fréquence baisse à Sion entre 2006 et 2010 (Tableau 4, p. 38). L'offre diminue. Il s'agit d'une exception :

(...) 6 des 8 régions présentent une augmentation de l’offre du service (ajout de courses). Les exceptions sont la ville de Sion (-2,5%) et la région de Saint-Gall (...).

En général :

On observe à Sion (ville et campagne) assez peu de changements en termes de fréquences. (...)

Contexte politique

Durant la période 2007 - 2010, le Canton du Valais a peu investi dans le développement de l’offre de CarPostal. Il en va de même pour la Ville de Sion pour son réseau urbain.

Le contexte politique communal joue également un rôle ; les communes dont le budget est suffisant peuvent contribuer au développement de l’offre et de l’utilisation du car postal. (...)

A Sion, la ville a un grand pouvoir décisionnel et influence fortement l'offre de transport public. Le changement politique récent à la tête de la ville a fait évoluer la situation. Après une période de stagnation, la ville est en train de réaliser, depuis 2011, une densification importante de l'offre. Chaque année, l’offre de prestations d’une ligne choisie est étoffée afin d’obtenir une cadence chaque 20 minutes (au lieu des fréquences de 40 minutes de la période précédente). (...)

Particularités locales et lignes singulières

Les difficultés de planification dans la région de Sion sont de deux types, décrits ci-dessous.

Les lignes scolaires, obligeant les cars à effectuer des boucles particulières pour le ramassage des écoliers, compliquent beaucoup les tracés des lignes (et, dans le cas de Sion, semblent avoir particulièrement influencé les repères statistiques dans le sens d’une surévaluation des fréquences en 2007).

La fréquentation liée au tourisme a la particularité de se concentrer sur certaines périodes de l’année (ce qui est aisément planifiable) et en plus de dépendre des conditions météorologiques (ce qui l’est moins). Une gestion au jour le jour contraint CarPostal à organiser la mise en circulation de cars supplémentaires lors de grande affluence de touristes. Outre les difficultés de gestion pour l’entreprise, rappelons que ces voitures supplémentaires ne sont pas comptabilisées automatiquement par le système de comptage. Les statistiques sont enregistrées par le chauffeur et envoyées à la centrale qui les intègre au système de comptage. Dans ces cas, la mise à jour dans le système peut se faire avec du retard et risque être imprécise. Le comptage à la main sur les lignes touristiques ainsi dédoublées est fastidieux, coûteux et imprécis, surtout en ce qui concerne les données de fréquentation. Pour cette raison, les statistiques des lignes à forte affluence touristique sont moins fiables que celles des lignes régulières.

(...)

De manière générale, on peut dire que deux types principaux d’offre coexistent en Valais : l’offre scolaire et pendulaire, bien planifiable, et l’offre touristique, dont la gestion est beaucoup plus circonstancielle.

En savoir plus : le rapport / le résumé

Posted by Antonin Danalet at 20:06
Comments (0)
Integrated supply-demand models for the optimization of flexible transportation systems

Bilge Atasoy has just defended her PhD thesis in the TRANSP-OR lab. The thesis is now online.

In her thesis, she develops demand and supply models interacting together, in particular in the context of air transportation. The main application is in analyzing the impact of a new aircraft, Clip-Air, providing flexibile capacity.

Specifically on the demand side, attitudes and perceptions of individuals are integrated in a choice modeling framework. These new models are estimated on the Optima data set. To know more about it, see Ch. 2 of her thesis.

Posted by Antonin Danalet at 22:27
Comments (1)
Identifier les évolutions de la société pour construire son offre de transports collectifs

Une formation continue courte intitulée "Identifier les évolutions de la société pour construire son offre de transports collectifs" aura lieu à l'Ecole nationale des ponts et chaussées (ENPC) la semaine prochaine.

Il y sera entre autres question des zones à faible demande et le projet Optima sera présenté dans ce contexte par Vincent Kaufmann. Le programme détaillé se trouve ici.

A propos de formation et du projet Optima, les données de l'enquête de préférences révélées sont utilisées dans le cours Mathematical modeling of behavior des masters en ingénierie mathématique et en ingénierie financière. Elles sont donc disponibles publiquement ici (c'était déjà le cas le semestre passé, mais j'avais oublié de le mentionner sur ce blog). On y trouve les données ainsi que des exemples simples de modèles de choix discret à utiliser avec Biogeme : modèle logit multinomal avec des attributs génériques, spécifiques à l'alternative et des variables socio-économiques, le tout avec des explications (en anglais). Un descriptif des données est aussi disponible.

Posted by Antonin Danalet at 22:41
Comments (0)
Bike sharing : velopass et PubliBike s'unissent

Il y a une année et demi, en 2011, PubliBike ouvrait des stations de vélos en libre-service à Brig et à Lucerne. Grâce à sa fusion avec velopass, PubliBike est aujourd'hui leader suisse du bike-sharing.

Une carte unique pour accéder à 1000 vélos traditionnels et électrique

Just married! PubliBike et velopass sàrl proposent désormais une offre commune de vélos en libre-service. L'objectif annoncé l'année dernière "1 réseau, 1 marque, 1 carte" a été atteint : une seule et même carte permet au clients d'emprunter des vélos tradtionnels et électriques dans les 100 stations implantées dans toute la Suisse.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur la demande pour des vélos électrique en libre-accès dans la périphérie d'agglomérations, le Rapport de l'enquête de préférences déclarées (Optima : Projet de recherche sur la mobilité combinée) permet de mieux comprendre les pratiques de mobilité des personnes :

Parmi les principaux résultats issus de cette étude, on observe un net intérêt pour un service qui améliore l'existant et prolonge l'offre jusqu'au domicile, ainsi qu’une demande générale de flexibilité dans les couronnes d’agglomération. Le vélo électrique en libre-service permet de capter une nouvelle clientèle, principalement des automobilistes, et donc de gagner des parts de marché. Le service proposé n'a donc pas uniquement pour effet d'améliorer la satisfaction des utilisateurs actuels (déjà conquis ou captifs ou dont les besoins sont en adéquation avec l'offre actuelle) mais représente également une réelle opportunité pour CarPostal. Par ailleurs, on observe que les abonnements au service de vélos électriques en libre-service sont très intéressants, tant comme incitation à utiliser le service que comme source de revenus.

En savoir plus sur le rapport
En savoir plus sur le projet Optima

CarPostal est copartenaire de PubliBike, avec les CFF et Rent a Bike.

Posted by Antonin Danalet at 15:52
Comments (0)
Car postaux: les fréquences augmentent? La fréquentation aussi!

La cinquième et dernière phase du projet Optima est arrivée à son terme avec la publication d'un rapport, en français et en allemand, ainsi que de factsheets de CarPostal, en français, allemand et anglais.

Mandaté par CarPostal Suisse SA, le Centre de Transport de l’EPFL a analysé les données de fréquentation de l’entreprise aux cars jaunes. Résultat: une augmentation de la fréquence des courses peut avoir un impact deux fois plus fort sur la fréquentation.

En savoir plus sur le site de l'EPFL, sur le site de CarPostal

Le communiqué de presse est aussi disponible en allemand...

ETH-Studie: Mehr PostAuto-Kurse ziehen mehr Fahrgäste an

Das Transportation Center der ETH Lausanne (TraCE) hat im Auftrag der PostAuto Schweiz AG deren Passagierdaten analysiert. Dabei zeigte sich: Ein dichterer Fahrplan führt zu einer überdurchschnittlichen Zunahme von Fahrgästen.

Weitere Informationen: soaktuell.ch, postauto.ch

En anglais...

PostBuses: increasing frequency? Increasing passengers too!

Under a mandate from Swiss PostBus, the Transportation Center of EPFL analyzed attendance data from this enterprise known for their yellow buses. The result? An increase in the frequency of lines can have double the impact on their use!

More on EPFL website, more on PostBus website

Et en italien :

Più corse AutoPostale attirano più passeggeri

Su incarico di AutoPostale Svizzera SA, il Transportation Center dell’EPFL (TraCE) ha analizzato i dati relativi all’affluenza sulle sue linee. Dallo studio è emerso che un aumento delle corse AutoPostale comporta un incremento del numero di passeggeri in un numero di casi superiore alla media.

autopostale.ch/

Posted by Antonin Danalet at 13:11
Comments (0)
Optima is celebrating

After four years of enquiries, analysis, intensive research and impressive results, research project OPTIMA has reached its targets. The project aimed at optimizing combined mobility in order to reach its full potential in the transport of passengers, especially within agglomerations, taking into account the factors that influence travellers in their choice of transport.

To celebrate the end of this collaborative research between three TraCE affiliated labs (CEAT, LaSUr and TRANSP-OR) and SwissPostbus Ltd, a closing event took place on December 10th, 2012 at EPFL. Martin Schuler, Michel Bierlaire, Vincent Kaufmann and Prisca Faure who conducted the project at EPFL presented their latest results. Gregor Ochsenbein and David Robert from CarPostal SA also shared their views.

Posted by Antonin Danalet at 15:41
Comments (0)
Les transports en commun à la campagne

Un article de blog du Monde.fr sur les transports publics hors des centres et l'expérience de l'utilisateur, en France mais qui fait écho à la recherche Optima :

Les transports en commun à la campagne ? On oublie

Que faire quand on habite à la campagne et qu'on est pris d'une soudaine envie de chocolat mais qu'on n'a pas de voiture ? Pas une envie de chocolat "normal", qu'on pourrait aller emprunter au voisin ou acheter à l'épicier qui passe avec sa petite camionnette deux fois par semaine, non, du vrai chocolat de chez le pâtissier du Puy. Admettons que sur ce coup, vos voisins ne peuvent pas vous en ramener car ils ne retournent pas au Puy avant samedi prochain, admettons aussi que vous n'avez vraiment pas envie de payer le taxi juste pour ça. Il ne vous reste alors plus qu'à vous en remettre aux transports en commun, et, comme l'expérience va le prouver, à une sacrée dose de patience.

La suite
Posted by Antonin Danalet at 23:05
Comments (0)
Webpage updated for the Optima Project

The page presenting the Optima project on the Transportation Center's website has been updated. It now takes into account the newly published report on the stated preference survey. The overall structure has also been improved: each part of the project is now clearly described, with the corresponding publications (final reports, posters and factsheets by CarPostal). 

TRACE | OPTIMA : http://transport.epfl.ch/optima

Posted by Antonin Danalet at 15:59
Comments (0)
Rapport de l'enquête de préférences déclarées

Les résultats de l'enquête de préférences déclarées sont désormais disponibles sur Infoscience :

Danalet, A. et Sahaleh, A. S. (2012). Projet de recherche sur la mobilité combinée : Rapport de l'enquête de préférences déclarées, Rapport technique, EPFL, Berne.

Résumé :

Ce rapport présente les résultats d’une enquête quantitative menée dans le cadre d’un projet de recherche dans le domaine de la mobilité combinée, baptisé "Optima" et confié par CarPostal au Centre de Transport (TraCE) de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Ce projet de recherche vise à décrire et comprendre les pratiques de mobilité des personnes vivant dans la périphérie d'agglomérations afin d'évaluer la demande pour des solutions innovantes en matière de transport public.

Cette recherche s'appuie sur les résultats d'une précédente enquête, dite de préférences révélées, qui a permis de définir différents services, à la fois en termes d'information et de mobilité, susceptibles d’attirer et de fidéliser de nouveaux clients de CarPostal dans les régions étudiées. Un questionnaire de préférences déclarées a été envoyé aux répondants de la première enquête dans lequel ces services leur étaient proposés en remplacement de leur mode de transport habituel pour une boucle de déplacement qu’ils avaient eux-mêmes décrite dans l’enquête précédente, afin d'évaluer la demande pour ces nouveaux services.

L’analyse des réponses a permis de mettre en évidence les préférences et les choix de la population concernée. Parmi les principaux résultats issus de cette étude, on observe une demande solide pour l'obtention d'information en temps réel, un net intérêt pour un service qui améliore l'existant et prolonge l'offre jusqu'au domicile, ainsi qu’une demande générale de flexibilité dans les couronnes d’agglomération. Ces services permettraient de capter une nouvelle clientèle, principalement des automobilistes, et donc de gagner des parts de marché. Les services proposés n'auraient donc pas uniquement pour effet d'améliorer la satisfaction des utilisateurs actuels (déjà conquis ou captifs ou dont les besoins sont en adéquation avec l'offre actuelle) mais représentent également une réelle opportunité pour CarPostal. Par ailleurs, on observe que les abonnements aux services de mobilité sont très intéressants, tant comme incitation à utiliser les services que comme source de revenus.

Ce rapport est aussi disponible sur les sites internet du laboratoire Transport et Mobilité, du Centre de transport, ainsi que de CarPostal.

On trouvera par ailleurs une factsheet résumant les principaux enseignements de ce rapport selon CarPostal sur le site du Centre de transport et sur le site de CarPostal.

Posted by Antonin Danalet at 12:17
Comments (0)
Page : 1 2 Next »
RSS