Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Une introduction

Je souhaite inaugurer ce blog par de chaleureux remerciements à  l’attention des personnes travaillant dans les administrations et agences régionales, qui m’ont réservé un accueil magnifique, en tant « qu’expert » de la S3. Il est assez rare, dans une vie de professeur et chercheur, de développer un concept qui brutalement impacte d’une façon assez significative un domaine de la vie réelle –en  l’occurrence les stratégies régionales d’innovation. Ce fût une bonne surprise et cela reste une fierté. C’est aussi une chance car je sais que bien d’autres concepts académiques, sans doute intellectuellement plus forts que celui de la spécialisation intelligente, n’ont pas trouvé preneur, en dépit de l’effort de leurs auteurs pour les expliquer. Je pense par exemple aux idées de Jenny Lanjouw sur les questions de transfert de technologie ou celles de Paul Romer sur des problèmes d’action collective dans l’industrie. Il s’agit de deux magnifiques idées sur les politiques d’innovation, qui n’ont jamais débouché.

Je viens d’entrer d’une certaine façon dans une nouvelle période de ma vie professionnelle, en délaissant un peu (mais pas trop !) mes étudiants et mes doctorants, ainsi que mes autres recherches, pour aider les régions à mieux comprendre la nature du concept de spécialisation intelligente et à en déterminer les bonnes pratiques d’implémentation. Je prends cette activité très au sérieux car je me sens un peu responsable de ce qui se passe actuellement (même si cette responsabilité doit être largement partagée, notamment avec ceux qui ont décidé de passer très vite du concept académique à la conditionalité ex ante !). Cette nouvelle vie professionnelle est pleine de bonnes surprises ; ces bonnes surprises que l’on manque lorsqu’on se borne à donner une conférence sur le sujet, répondre à trois questions et vite filer à l’aéroport ! Dans les salles des Conseils Régionaux d’Aquitaine, d’Alsace ou du Nord Pas de Calais, et de bien d’autres encore dans lesquelles j’irai bientôt, les questions difficiles fusent ; la plupart sont très intéressantes ; tenter d’y répondre oblige à descendre de son petit piédestal pour comprendre les contextes, les contraintes et aussi les opportunités.

Depuis le début de mon tour de France, le concept s’est enrichi, peut être au niveau théorique mais surtout en termes de contenu opérationnel. Cet enrichissement est essentiellement dû aux échanges et aux interactions entre les chercheurs académiques et les personnes en charge de la conception et mise en œuvre des stratégies régionales. D’où l’idée du blog. Continuons ces discussions qui seront de plus en plus riches et intéressantes au fur et à mesure que les expériences régionales vont se multiplier. Merci par avance pour vos contributions ; merci aussi d’ouvrir ce blog à toutes les personnes qui vous semblent importantes pour ce débat afin que la petite liste des premiers initiés s’agrandisse vite !

Un dernier mot. Ce blog est en français car il s’adresse tout particulièrement aux responsables des politiques régionales d’innovation en France. Mais nous accueillerons volontiers vos contributions en anglais ! Merci d’avance.

Dominique Foray

 

Posted by Dominique Foray on Monday 10 December 2012 at 16:22