Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Arrivé de Simon et parc National

En revenant de Hampi et Badami, un nouvel ami apparu dans le décor. Simon, un être bien énergique et dont la chevelure relevait de l'époque Mérovingienne venait d'arriver à Bangalore. Nous avons donc passé un peu de temps là-bas. On a vu un petit spectacle sous la pluie. Les costumes étaient très beau mais la pièce était en Kannara alors on comprenait rien. De plus, même avec les protections pour les oreilles, le son était tellement fort! En fait, tout le long du voyage on trouvait que les gens là-bas aimaient bien le bruit fort et bien distortionné. Ca faisait différent de la Suisse où les cris des tortues étaient plus perçants que la voix des gens. Une journée on est allé voir un super film américain, mangé chez subway et pris un verre dans un bar de heavy metal. Hiiiiiiii! Tellement typique indien ça! Mais bon ça fait du bien une fois de temps en temps.



Bon blablabla et on est finalement parti de Bangalore pour retourner à Mysore pendant le week-end de l'indépendance. En fait la fête de l'indépendance était lundi. Evidemment la ville était bourré de gens, puisque tous les gens de Bangalore prenaient leurs week-end là-bas. Le lendemain on est parti au parc national de ... (je m'en souviens plus Mélanie :( désolé. Si t'as le nom, tu peux me le dire svp? ). En-t-k on a eu la chance de se promener en jeep sur des pistes pas très explorés par les touristes donc c'était vraiment chouette. On a vu des une famille d'éléphants sauvages. Ils traversaient gentiement la route lorsqu'un mâle aperçut une voiture un peu trop près. Il décida de la charger. La voiture dut décamper assez vite à son grand malheur! Les éléphants sauvages semblent très agressifs. On en a rencontré un autre la nuit. Il a traversé lentement la route pour se déplacer lentement dans la forêt. Sans qu'on s'en rende compte tout de suite, il avançait graduellement vers notre voiture pour pouvoir nous charger vers l'arrière. Jamadagni finit par comprendre l'astuce et mis plein gaz pour échapper au piège. Ouf!

On a rencontré aussi beacoup de cerfs. C'est de l'espèce de Bambi là mais je sais pas le nom en français. Ce serait pas : cerf de Virginie? On a pu aussi observer quelques oiseaux et cerfs sur une tour d'observation. Avec des jumelles ça allait bien. En revenant, plusieurs de l'équipe on vu un léopard mais en étant en arrière, j'ai rien vu. Par contre j'ai vu du caca d'éléphant et c'est fucking big! A la fin on a vu un gros buffle qui avait l'air pas très sympathique. La hauteur du bas de ses pattes jusqu'au dos fait environ 2 m. On pensait le recruter comme body-guard mais on doutait de ses capacités cérébrales. Après avoir souper et discuter avec notre ami Robert le scarabé (Simon, Mélanie et Aniruddha vont comprendre), nous sommes reparti la nuit. On a vu quelques lièvres et l'éléphant. Juste avant de revenir, on a aussi vu des sangliers sauvages.

Posted by Etienne Jodoin on Tuesday 23 August 2005 at 11:39