Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Actualités du DII-Exploitation

Bilan des énergies à l'EPFL pour 2007

 Le rapport "Bilan des énergies du site de l'EPFL a Ecublens 2007" est disponible au téléchargement en format pdf sur notre site, http://dii-e.epfl.ch/energies_distr.html

 

Contenu :

Système de production et de distribution d'énergies de l'EPFL.

Flux des énergies.

Bilans annuels des énergies par bâtiments.

Indices énergétiques.

Evolution de la consommation d'énergie au fil des années (1989-2007)

 

Posted by Jean-Michel Meylan at 12:03
Energies et fluides - Plan directeur disponible
La demande actuelle totale de chaleur du site approche la capacité totale de production de la centrale thermique CCT. Le même problème se pose pour l'Eau Industrielle à 7°C utilisée pour le refroidissement des processus scientifiques et la climatisation. L'Université de Lausanne (UNIL), avec qui nous partageons les infrastructures de pompage de l'eau du lac et la distribution principale, voit sa consommation augmenter progressivement avec des nouvelles constructions ainsi que des besoins accrus en climatisation des laboratoires.

Il est nécessaire d'envisager l'installation d'unité(s) de production supplémentaire(s) pour assurer le chauffage et le refroidissement de l'ensemble du site sans risque de pénurie.

Dans cette perspective, le plan directeur énergétique de l'EPFL a été réévalué en 2006. Il doit prendre en considération les contraintes d'exploitation du site actuel et les projets futurs d'extension de notre campus.

Ce document a fait l'objet d'un mandat d'étude auprès d'un bureau d'ingénieurs spécialisé. Le rapport définitif a été publié en juin 2007.
Il peut être consulté sur le site du DII-E, à l'adresse ci-dessous :
http://dii-e.epfl.ch/plan_dir_energies.html
Posted by Jean-Michel Meylan at 14:23
Micro coupure sur le réseau électrique EOS
Durant la nuit de mardi 23 au mercredi 24 janvier à 23h45
Posted by Jean-Michel Meylan at 11:28