Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Hend Koubaji

un monde injuste
Après avoir bien digéré le choc qui m'a déjà pourri la journée, je viens de me rendre compte que le vendeur a bien raison : tout est de ma faute. C'est ma faute si je suis naive à ce point et que je fais confiance à ce qu'on me dit et à La logique Universelle plutot qu'au contrat que je signe. Je peux toujours me défendre en disant qu'un an de ça, le vendeur ne m'a pas expliqué qu'il fallait résilier le contrat un mois avant sa fin, et que tout ce que j'ai compris, c'est qu'après un an, je pourrais garder la ligne de natel avec facture mensuelle, mais qu'automatiquement, les frais du natel que j'ai acheté seront déjà payés et que tout s'arrete là.

C'est la première fois de ma vie que je fais un abonnement de téléphone (j'ai toujours fonctionné avec les cartes prepay) et ça sera la dernière fois : en ce moment, j'ai une haine immense contre tous les abonnements de natel qui peuvent exister. Et ce qui me fait vraiment de la peine, c'est que malgré les difficultés financières que je rencontre chaque mois, je suis obligée de payer 46fr/mois pendant encore un an, sans même profiter du service en question, juste comme punition pour la naiveté d'une personne vivant dans un système qui ne cherche qu'à s'enrichir aux dépens des autres.

PS : le pire c'est que j'ai deux abonnements en parallèle donc la punition est fois deux.
Posted by Hend Koubaji at 13:00
Aimer librement
Fondamentalement, les êtres humains sont tous capables d?amour, mais ils ne l?extériorisent pas car ils ont développé des mécanismes de défense pour s?empêcher de souffrir. En tant qu?enfants, nous avons tous été blessés. Le môme qui dit : « Et, arrête ! » à un autre gosse qui se conduit cruellement avec un animal, reçoit une raclée de la part du petit tyran qui n?accepte pas la sensibilité. Donc, selon les normes, nous apprenons à nous blinder contre les souffrances qui nous tombent dessus lorsque nous aimons.
Ce n?est pas parce qu?ils en sont incapables que les êtres humains ne s?aiment pas entre eux ; c?est parce qu?ils ne se permettent pas d?aimer. Il n?est pas une personne qui, à un moment donné de sa vie, n?ait aimé profondément quelqu?un. L?être humain qui serait prêt à admettre dans son for intérieur qu?il n?a pas rêvé un tel moment, se demanderait : « Que faire pour qu?il en soit ainsi tout le temps ? »
L?amour que l?on a pour l?autre, porte en soi sa propre récompense. C?est l?extase, la liberté, la plénitude. Le corps est transporté. Il est en état d?apesanteur? Si vous pouviez aimer quelqu?un aussi librement, vos raisons pour le faire paraîtraient suspectes ? on se méprendrait sur vous. Pour aimer de la sorte, il faut que vous soyez complètement ouverts et alors, parfois, on vous fera mal. Mais lorsque c?est pour être aimé en retour, cela en vaut la peine.


Lee Lozowick
Posted by Hend Koubaji at 20:55