Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Joanny Bossy

AIDE

Aide au remplissage du questionnaire



Parmis les clients des produits disponible sur internet, à qui s'adresse votre solution e-business ?


Les réponses multiples sont possible

Aux clients de produits MRO : MRO = Maintenance, Repair, Operation.

A certains gros clients : Ce sont les clients qui représentent un gros volume d'achats, une proportion non négligeable du chiffre d'affaire.

A ceux qui ont des relations privilégiées : Ce sont les clients qui sont liées à l'entreprise par différents contrats ou qui sont des clients spéciaux bénéficiants de conditions préférentielles.

Aux clients de certains types de produits : Ce sont les clients qui commandent une catégorie spécifique de produit : des produits MRO (Maintenance Repair & Operation), des produits d'une certaine catégorie de prix, des produits plus ou moins profitables...

Aux clients localisés dans certains lieux : Ce sont les clients à l'étranger avec qui les relations sont a priori plus difficiles (décalages horaires, langue différente...).

A ceux qui en font la demande : C'est quand les clients pour avoir accès à la solution e-business doivent en faire la demande ou que leur inscription doit être validée.



Quel sont les objectifs qui ont poussé l'entreprise à proposer une solution de vente en ligne ?


Donnez une note à chaque proposition, les objectifs prioritaires doivent être fortement notés. Il est évident que toutes les entreprises souhaitent accroître leurs parts de marchés, mais si - par exemple - l'entreprise souhaitait surtout s'adapter à la concurrence et baisser ses coûts internes, il ne faut pas donner une note forte à "augmenter les parts de marché".
Une propositon ne faisant pas expressément partie des objectifs de l'entreprise mérite la note la plus basse.

S'adapter à la concurrence : Des concurrents proposaient déjà une solution de vente en ligne, l'entreprise souhaitait combler son retard.

Baisser les prix : L'entreprise souhaitait profiter des économies réalisées par les ventes sur internet pour proposer des prix plus concurrentiels.

Offrir de nouveaux services : L'entreprise souhaitait mettre à disposition de ses clients les services rendus possible (historiques et suivis de commandes, informations sur le disponible à vendre...) par les ventes en ligne pour attirer et fidéliser les clients.

Baisser les coûts internes : L'entreprise souhaitait profiter des baisses des coûts (de traitement et d'enregistrement des commandes, éventuellement de stockage et de livraison...) pour améliorer ses marges.

Augmenter les parts de marché : L'entreprise souhaitait augmenter ses parts de marché grâce à l'arrivée d'un nouveau canal de vente (à ne pas confondre avec la proposition suivante).

Accéder à de nouveaux marchés : L'entreprise souhaitait atteindre de nouveaux clients (clients éloignés géographiquement ou ne connaissant pas l'entreprise par réputation par exemple) grâce à sa (et son offre) sur internet.



Quel a été le coût total de la mise en place de la solution ?


Ce chiffre doit notamment tenir compte :

- des dépenses faites auprès des partenaires qui ont contribués à la mise au point de la solution

- du coût des employés mobilisés pour la mise au point et la mise en place de la solution

- des coûts imputables à la formation et au temps d'adaptation du personnel

- du coût des éventuels investissements matériels

- toutes autres dépenses



De quelle nature sont vos produits ?


Définitions des différents termes utilisés :

- Physiques : Sont considérés comme produits physiques les produits dont le touché, la vue ou l'odorat nous apportent des informations à son sujet. Un produit physique est nécessairement livré pour être utilisable.

- Non-Physiques : Sont considérés comme produits non-physiques des produits qui ne sont pas des services et qui contrairement aux produits physiques ne nécessitent pas d'être transportés d'un endroit à l'autre pour être acquis. Des logiciels (produits téléchargeables) en sont un bon exemple.

- Services : Les services ne se possèdent pas, ils sont à disposition (hotline par exemple).

- Matures : Adjectif qui concerne les produits disponible depuis longtemps (ou qui changent et évoluent lentement). Les clients connaissent bien les performances d'un tel produit avant de l'acheter.

- Innovants : En opposition à matures, cet adjectifs décrit les produits proposants de nouvelles fonctionnalités, utilisant de nouvelles technologies. Les clients doivent bien se renseigner avant d'être sûr que c'est le produit qu'il leur faut.



Que faut il pour bien évaluer la qualité (finition, aspect...) des produits vendus sur internet ?


Attention : il y a deux catégories de produits qu'il faut souvent tester pour bien connaître leur qualité et qui doivent être jugés avec la première proposition :

- Les produits qui sont extrêmement standardisés (la concurrence propose les "mêmes") comme des billes en acier ou des composants électriques par exemple.

- Les produits comsommables que les clients ont l'habitude d'acheter et qui sont de qualité constante. Des stylos ou des ampoules sont de bons exemples.



Quels sont les services proposés par votre solution ?


Suivi de commande : Les clients peuvent suivre l'avancée de leur commande jusqu'à la livraison.

Informations sur le disponible à vendre : Pour les différents articles, les clients peuvent savoir combien de produits finis sont disponibles en stock.

Personnalisation de l'interface : L'aspect et les fonctionnalités de l'interface peuvent être modifiés par ou pour le client.

Historique des commandes : Le client a accés en détail aux derniers achats qu'il a effectué, il a ainsi des "bons de commande remplis à l'avance".

Payements en ligne sécurisés : Le réglement de la commande se fait sur le site même.

Services après-vente : Une assistance après-vente est disponible en ligne par e-mail, chat, forum ou FAQ (Frequently Asked Questions).

Assistance en ligne : La mise au point de la commande peut-être assitée à l'aide d'e-mail, chat, forum ou FAQ.

Intégration au système ERP des clients : Les commandes des clients peuvent être exécutées automatiquement par leur système ERP ( Enterprise Resource Planning).

Recherche d'erreurs de commandes : Les commandes des clients sont comparées avec leur historique de commande afin de détecter d'éventuelles erreurs de frappes ou d'inattention par exempe.

Réduction des prix : Les prix de certains produits sont moins chers sur internet. Cela peut-être de petites réduction permanentes ou des offres occasionnelles plus conséquentes.

Calcul dynamique des prix : Les prix des produits (ou de certains produits) sont adaptés au niveaux de stock et aux carnets de commandes de l'entreprise.

Intégration d'e-shops pour les clients : Votre solution technique permet à vos clients d'y intégrer leur propre solution de vente en ligne.



Quelles ont été les modifications apportées au fonctionnement de l'entreprise avec l'arrivée de la solution ?



Intégration de la solution à l'ERP : Les ordres passés sur internet sont automatiquement enregistrées dans le carnet de commande.

Recours à l'e-procurement : Vous commandez certaines de vos fournitures sur internet.

Recours à l'e-procurement automatisé : En fonction de vos stocks et de votre carnet de commande, certaines de vos fournitures sont commandés automatiquement par internet.

Méthodes de livraisons changées : Vous ne travaillez plus avec les mêmes partenaires ou vous avez modifiés les contrats qui les lient à vous.

Nouvelle base de donnée des produits : La base de donnée de vos produits a été centralisée ou restructurée...



Quels ont été les effets de la solution pour votre entreprise ?



Diminution des coûts de livraison : La mise en place de la solution peut avoir poussé l'entreprise à changer sa politique de livraison et à trouver - notamment - de nouveaux partenaires.
Le contraire est aussi possible si les temps de livraison promis ont baissés ou si la taille des commandes a diminué.

Maintenance de la base de données simplifiée : La mise en place de la solution peut avoir amené l'entreprise à restructurer ou à réorganiser sa base de donnée simplifiant ainsi sa maintenance.

Gain de temps pour le traitement des commandes : Le traitement des commandes peut engendrer moins de travail grâce à la baisse d'assistance des employés pour mettre au point les commandes et également grâce à l'enregistrement des ordres et la facturation automatisés.

Diminution des échanges de courriers, e-mail, téléphones avec les clients : Les infos sur les produits, les conditions de vente et l'avancée des commandes sur le site peuvent avoir diminuer les échanges avec les clients.

Diminution des erreurs de commandes (de la part des clients) : L'historique des commandes, les recherches d'erreurs automatiques et les infos sur le site peuvent avoir diminuer les erreurs des clients.
A contrario, un manque de maîtrise de l'outil ou de clareté de l'interface peut avoir l'effet inverse.

Diminution des erreurs internes : L'enregistrement automatique des ordres diminue les chances d'erreurs humaines.
Des problème techniques peuvent par contre engendrer de nouvelles erreurs

Prévisions des commandes plus difficiles : Les nouvelles conditions de vente (autre temps de livraison, informations sur le disponible à vendre...) peuvent avoir amener les clients à plus disperser leur commandes, rendant plus difficile les prévisons des commandes (et donc des beosins) à moyen et long terme.

Pressions dues aux promesses de services performants (délais de livraisons par exemple) : Des temps plus courts pour la réalisation des commandes peut avoir augmenter le stress des employés.
Posted by Joanny Bossy at 14:13
Stockage des graphes
Stockage des graphes
Posted by Joanny Bossy at 14:12