Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Agissez global, pensez chinois...

Salut,

Ce week-end, repos avant la nuit blanche de dimanche 22 pour le résultat des élections présidentielles en France. Du coup petite soirée (assez grosse pour finir) vendredi dans la métropole de Qingdao.

Samedi, place au shopping avec Carrefour, Jusco (japonnais) et cerf-volant sur les quais de la ville. Je vous laisse admirer le discret bâtiment de la municipalité ainsi que la vue dégagée depuis les bureaux de l'administration locale. On ne se refuse rien...

Bref, bien qu'on soit libre de faire tout ce qu'il nous passe par la tête, que l'on ait accès aux mêmes produits qu'en Europe. La vie de tous les jours ne diffère pas vraiment des possibilités de loisirs que l'on a chez nous. Toutefois, quelques petites exceptions à souligner:

Ici, tout est "chacun pour soit". Pas de forme de politesse: premier arrivé, premier servi et tant pis si la petite dame n'a pu rentrer dans le bus, elle n'avait qu'a venir plus tôt... Aux caisses des magasins c'est pareil, tu fais la queue en attendant ton tour comme on le fait chez nous, et là tack! Au dernier moment, une personne te met un coup de coude, te passe devant et avant que tu n'aies eu le temps de réagir, a déjà posé toutes ces affaires sur le comptoir de la caisse... Ok, la prochaine fois c'est pour moi!

Sur le campus, c'est le même régime pour tout le monde. Samedi après midi programme lecture et repos. Malheureusement le responsable animation en avait décidé autrement. Musique à fond dans tout le campus, haut-parleurs qui crépitent et commentaires en chinois pour tout le monde que ça te plaise ou non... Décidément on a pas un moment tranquille pour soi!

Autre exemple un peu plus à notre avantage cette fois. Tous les soirs, les pauvres étudiants chinois se voient couper l'alimentation électrique dans leur bâtiment de 22h à 6h du matin. Tant pis pour celui qui veut travailler un peu plus tard sur son ordi, il n'avait qu'a charger sa batterie...

Le chauffage c'est pareil: système de chauffage central pour toute la ville. Le maire décide de l'enclencher le 18 décembre et le coupe le 25 mars. Et s'il fait froid le 2 avril? Ben "...fout ta cagoule..."

A bientôt pour la suite,
FRED et Bertrand
Posted by Frédéric Wasser on Sunday 22 April 2007 at 4:11