Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

PV de l'AG de l'AGEP'

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, et qui ne connaisse pas l'existence du blog de l'AGEPoly, vous pouvez y lire le Procès verbal de l'Assemblée générale de l'AGEPoly du mercredi 7 juin 2006.

Dans les grandes lignes, on peut y lire (je fais un petit résumé pour ceux qui sont pressés de partir en vacances, ou pressés de retourner réviser, si vous n'avez pas fini vos examens...) :

- le bilan d'activité du Comité 2005-2006, dont celui de notre chère responsable à tous, Moïra,

- les comptes,

- le budget 2006-2007,

- la composition du nouveau Comité de Direction pour 2006-2007, à savoir :
Présidence : Christelle Moulin
Vice-Présidence : David Noirat
Représentation : Antonin Danalet (moi donc, c'est pour ça que je fais cet article, pour me la péter un peu :)
Services : Thomas Frendo
Communication : Moïra Schuler (un transfuge de chez nous...;)
Informatique & Logistique : Loïc Etienne
Animation & Sport : A pourvoir pour l'instant...

- la création de deux nouvelles commission de l'AGEP' : une commission d'activité Musicale (promotion des groupes locaux, gestion de la salle de musique du CE), et Archi-Tango (comme son nom l'indique...),

- la suppression d'une commission : Satellite.
Sat', en commun accord avec l'ancien comité, souhaite prendre son indépendance de l'AGEP'.
Tout d'abord pour des raisons financières et de responsabilité (problème avec la TVA, et responsabilité civile pour le (la) président(e) de l'AGEP' en cas de problème, si j'ai bien compris), mais aussi, et encore une fois si j'ai bien compris, pour des problèmes de personnes, les comités de Sat et de l'AGEP' ne s'étant historiquement jamais bien entendu...
Je trouve malheureux que ces problèmes de personnes n'ait pas pu être surmonté avant d'en arriver là (je n'ai jamais annoncé que l'article et la présentation du PV serait neutre :). Je pense vraiment qu'il aurait été beaucoup plus agréable de se séparer en bons termes, ce qui n'a visiblement pas été le cas, puisque le comité ou ne serait que le président de Sat n'ont pas cru bon d'être présent lors de cette Assemblée générale. Dans ces conditions, il est effectivement difficile de créer une relation de confiance, les responsables étant absents, alors que le sujet était important. Il est bien entendu normal que des divergences de caractères puissent exister, mais dans ce cas précis, il s'agit simplement du minimum de politesse et de respect. Je ne demandais pas que chacun se serre dans les bras de l'autre, mais on aurait pu procéder de manière plus honnête et plus correcte à mon avis.
Il n'en demeure pas moins que les problèmes de responsabilité et de financement demeurent et qu'il semblait que cette désunion paraissait inéluctable.

Il y a le problème de la forme, et il y a aussi le problème de fond : l'AGEPoly se doit-elle de se séparer de ses commissions une fois que celles-ci sont arrivées à maturité.
On peut par exemple se poser la question du coaching. Ce dernier a été soutenu par l'AGEP' et en est une commission. Lorsqu'il fonctionnera suffisamment bien, devra-t-on s'en séparer ?
Avec cette logique, l'AGEP' se sépare de ce qui fonctionne bien, de ce qui lui rapporte une plus-value importante sur son image, et garde les "jeunes pousses", pour les aider à se développer... C'est bien beau, mais je crains que l'AGEP' y mette beaucoup d'énergie pour en récolter que peu de bénéfice.
(je vous éviterais le cliché "on privatise les bénéfices et on nationalise les déficits", mais l'analogie n'est pas complètement déplacée...).
Il y a un autre point de vue, qui consiste à dire qu'il faut bien avouer que le bénéfice en terme d'image pour l'AGEP' était de toute façon inexistante jusqu'à maintenant avec Sat, que personne ne rattachait à l'AGEPoly, et donc que ça ne changera rien.
Ce fatalisme ne me convainc guère.
On aurait tout de même pu récupérer en partie ce succès. Succès dû bien entendu principalement au comité de Sat et à tous ses bénévoles, qui font un énorme boulot, mais aussi au soutien initial de l'AGEPoly. Sans l'AGEP', je ne suis pas persuadé que Sat serait né, même si je n'étais pas là à cette époque et que je ne connais pas l'histoire de Sat.
Enfin, voilà, c'était mon petit coup de gueule sur cette Assemblée générale (je pense que j'en aurai encore un en conclusion... Mais c'était quand même le principal).

Et finalement, pour conclure sur la fin de la commission Satellite, qui deviendra l'association Satellite, plus que le petit problème de la forme, plus que le problème de fond, il y a un peu de nostalgie (alors même que je suis à l'EPFL depuis seulement trois ans). Ça faisait tout de même un peu bizarre de voir Sat s'en aller comme ça. C'est un peu ridicule, mais c'est un peu dommage quand même...

Voilà, c'était un peu long, mais je reprends quand même la liste :

- on y lit aussi que KPMG sera le nouvel organe de révision de l'AGEPoly, alors que jusqu'à maintenant cette fonction était sous la responsabilité de deux étudiants nommé par l'AG.
Avantage : ça risque d'être fait selon des standards plus élevés, et ça fait plus sérieux,
Inconvénient : ça coûte relativement cher.

Voilà, c'était le résumé de l'Assemblée générale, qui était plus long que le PV si ça se trouve :)

Félicitations à ceux qui lisent ces dernières lignes, s'il y en a !

Et pour ceux qui n'y étaient pas, une dernier truc : c'était long, très long. Je ne veux décourager personne de venir l'année prochaine (de toute façon, si vous m'avez lu jusqu'ici c'est que vous êtes suffisamment motivé...), mais c'était quand même long...

Et comme j'ai promis un dernier coup de gueule plus haut, je voulais quand même dire que j'ai trouvé le public plutôt agité et irrespectueux des gens qui étaient devant nous.
Chacun fait son boulot, pas toujours dans la direction que certains souhaitent et on peut ne pas être d'accord, mais chacun fait son boulot, et c'est déjà énorme.
On peut (et doit même) critiquer, mais on ne doit pas mépriser le travail accompli.
Je viens par exemple de découvrir que l'on peut tenter de faire de son mieux comme délégué de classe et se faire démolir de manière anonyme et public parce qu'une et une seule personne n'est pas contente... Enfin, cette dernière remarque était sûrement de trop, il est temps que j'aille me coucher :)

Bonne nuit, et merci d'avoir lu ces quelques lignes
Posted by Antonin Danalet on Monday 17 July 2006 at 1:59
Comments
tu as écrit:

l'AGEPoly se doit-elle de se séparer de ses commissions une fois que celles-ci sont arrivées à maturité.


GNU Generation est dévenue une commission de l'AGEP alors qu'elle était déjà à maturité. Donc non, je ne crois pas.

A propos de Sat... là à juger de tes écrits t'as fini les exams ;-) donc est-ce que l'idée des lundis sans fumée va être reprise?
Posted by Vittoria Rezzonico on Monday 17 July 2006 at 16:04
Moi je suis pour, comme tu le sais.

Ce serait au Comité de Sat de prendre cette décision.
Reste donc juste à le leur proposer et à les convaincre...

Un moyen de les contacter qui permettrait le débat serait d'utiliser les newsgroups, que quelques personnes lisent de temps à autres.
Posted by Antonin Danalet on Monday 17 July 2006 at 16:16
En fait concernant les commissions, voici mon point de vue:

- Une commission de l'AGEPoly doit répondre aux exigeances d'une association pour tous les étudiants, c'est à dire proposer une activité dans laquelle tous
peuvent participer. SAT fait parti de ce cas

- Une commission ne doit pas être un danger pour l'AGEPoly financièrement parlant. Comme vous pouvez le voir sur le budget (ou je ne sais quoi exactement, j'aime pas la compta), SAT en représente à lui seul la moitié. Autant dire que SAT est aussi puissant financièrement parlant que l'AGEPoly, et si un des deux organes se mettaient à être dans le négatif, l'autre en partirait immédiatement mettant en péril la survie des autres associations.

- Une commission est généralement dans l'AGEPoly (ou pas selon le choix du comité de la dite commission si elle est commission ou non) si elle pense avoir besoin des facilités juridiques, logistique et autres que l'AGEPoly pourrait lui fournir.


Ex: IDM, woldmun, ShARE, JE, etc. sont toutes des associations indépendantes de l'AGEPoly, pour leur propre raison. Au pif je dirais IDM pour des notions d'indépendance, worldmun pour des raisons de budget et du faible taux d'étudiants qu'ils touchent, ShARE pour des raisons de budget, qui même s'il n'est pas grand, est grand par tête de pipe, JE sûrement pour des raisons de confidentialités.

Tout ça pour dire que je ferais mieux d'aller bosser mon exa de demain ! :D
Posted by Thomas Frendo on Monday 17 July 2006 at 16:29
ah oui j'oubliais:

donc pour moi il est logique que SAT sorte de l'AGEPoly si c'est leur volonté. J'irais toujours à SAT boire les meilleures bières de Lausanne et écouter la musique éclectique qu'ils y passent !

A y réfléchir on aurait pu leur faire payer le matos qu'ils devaient à l'AGEP. :D On peut peut être s'attendre à un don de la part de SAT pour l'AGEP. Sait on jamais ;)
Posted by Thomas Frendo on Monday 17 July 2006 at 18:11
Ok les paris sont ouverts sur la reaction qu'un post dans les newsgroups va donner:

1 - lynchage publique
2 - trolls
3 - coup de fil enflammé
4 - autre (spécifier)

Perso j'ai déjà eu 3 et 4 et fait un peu de 2 ;-)
Posted by Vittoria Rezzonico on Wednesday 19 July 2006 at 23:44
J'en parlerai officieusement avec des amis du comité pour voir ce qu'ils en pensent.
Posted by Thomas Frendo on Thursday 20 July 2006 at 2:58