Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Blog de l'AGEPolytique

Mon guide spirituel
Allez, j'avoue, en ouvrant ce blog (il y a 134 articles, le 9 avril 2006), j'ai suivi les préceptes de mon guide spirituel : Giscard :)

Le son



Comme il dit, "faut ouvrir la discussion, faut l'ouvrir très largement, et la bonne technologie moderne pour ça, c'est le blog".

Bon, la suite est pas mal non plus, et ça nous vient de Un monde de SONS.

Bonnes vacances à toutes et à tous !
Posted by Antonin Danalet at 19:52
Les 17 masters de l'EPFL officiellement accrédités
Voilà, c'est fait, les 17 masters de l'EPFL sont officiellement accrédités par la Conférence universitaire suisse (CUS) !

Pour en savoir plus, le communiqué de presse de la CUS, repris par quelques journaux aujourd'hui.
Posted by Antonin Danalet at 22:01
Comments (7)
Pool d'étudiants pour l'accréditation des hautes écoles en Suisse
L'OAQ, l'organe responsable de l'assurance qualité en Suisse, cherche des étudiants motivés et intéressés par les questions d'assurance qualité pour participer à un workshop, suite auquel ils décideront qui, des participants, sera sélectionné pour participer à l'accréditation des hautes écoles suisses.
Le workshop et l'organisation du pool est de la responsabilité de l'UNES.

Le workshop aura lieu le 6 octobre, et, suite à des problèmes de communication, les étudiants de l'EPFL, de l'ETHZ et de St-Gall peuvent encore postuler jusqu'au 22 septembre.

Plus d'info ici : http://www.vss-unes.ch/f/akkreditierungspool.html

Pour toute question, n'hésitez pas à me contacter.
Posted by Antonin Danalet at 19:49
Nouveau Présidium à l'AES

Après deux ans en fonction en tant que Présidente de l'AES pour Laetitia Henriot et une année en tant que Vice-président pour Mikael Portmann, tous deux passent le relais.

L'AES se félicite du travail accompli en faveur des étudiants et du dialogue instauré avec les instances universitaires et politique pour une place universitaire suisse de qualité. Elle remercie de leur engagement tous les membres du comité.

Christine Burkard reprend la Présidence de l'AES pleine de motivation et d'énergie. Son expérience de Présidente de l'association des étudiants de biologie et de déléguée au sein de l'association des étudiants de l'EPFZ (VSETH) ainsi que sa participation à l'Assemblée d'Ecole de l'EPFZ sont autant d'atout qu'elle mettra à profit, avec son bilinguisme, pour représenter l'ensemble des étudiants de l'AES.

Antonin Danalet complétera le Présidium en tant que Vice-président de l'AES. Membre de l'Equipe Représentation puis Responsable de la politique estudiantine dans l'association des étudiants de l'EPFL (AGEPoly), il fait aussi partie de l'Assemblée d'Ecole de l'EPFL. Sa connaissance des dossiers sur la politique estudiantine et son engagement allié à ces qualités de communicateur permettront sans aucun doute à l'AES se profiler sur la scène suisse.

L'AES se réjouit de ces nouvelles forces vives et continuera son engagement en faveur des étudiants, de l'égalité des chances et de la qualité de la formation en suisse.

Communiqué de presse de l'AES

Posted by Antonin Danalet at 13:31
Plus de sciences à la matu'
On apprend dans le Flash qui vient de sortir que la maturité gymnasiale donnera plus de poids aux sciences.
Comme l'article n'est pas disponible, mais qu'il s'appuie sur une dépêche de l'ATS, je vous donne le lien pour l'article de swissinfo : Maturité gymnasiale: les sciences auront plus de poids (27 juin 2007, 13:26).

Et la motion au conseil des Etats qui va avec.

Et si vous êtes sur l'EPFL, prenez le Flash, ce sera plus simple.
Posted by Antonin Danalet at 14:11
Comments (2)
La tricherie et le plagiat ne dorment jamais à l'EPFL
Dans ma série estivale, je note que, si le débat concernant la tricherie et le plagiat n'a plus lieu les mardi soir à l'Equipe Représentation pour cause de vacances (ni d'ailleurs sur le blog...), il n'en est pas de même dans la presse et à l'EPFL.

En effet, le Matin Dimanche titrait récemment "L'EPFL fait la chasse aux étudiants plagiaires"

On y apprend que le code d'honneur est issu d'un an de réflexion... C'est fou ce que ça passe vite un an quand même...

Nathalie Pichard précise qu'il s'agit d'"éduquer les jeunes". "Beaucoup ne savent même pas qu'ils plagient en copiant des textes sur Internet".

Je crois que c'est ce dernier point qu'il faut souligner (et pas la "chasse aux étudiants", comme titre le Matin, ou la commission disciplinaire dont il est question plus loin). Il a bien entendu les étudiants qui trichent, en sachant pertinemment que ce n'est pas autorisé, et pour ces cas-là, les solutions sont connues : surveillances des examens, avec suffisamment d'assistants, contrôle des cartes d'étudiants, signature de présence et de rendu de copie, et éventuellement sanction, si des cas sont malgré tout observés. Cela semble simple, mais n'est pourtant pas toujours appliqué par les professeurs, même si des procédures très claires leur ont été distribuées.

Il a un autre problème, qui ne concerne pas la tricherie lors des examens, mais le plagiat dans les rapports et projets à rendre. Là aussi, des étudiants le font de mauvaise foi, connaissant parfaitement l'illégalité de leur pratique. Mais nombreux sont ceux qui ne savent simplement pas citer leur source. Qui a suivi un cours à ce sujet parmi les étudiants ? En tout cas, aucun dans le cadre de l'EPFL (je cherche des contre-exemples...). Eventuellement au gymnase, avec un peu de chance, mais à ma connaissance, c'est très rare, même avec l'introduction du travail de maturité depuis quelques années, conséquence de la nouvelle maturité.

L'AGEPoly, via l'Equipe Représentation, a à de nombreuses reprises abordé ce sujet. A travers notre proposition de cours "boîte à outils", mais aussi en invitant en "guest star" à l'une de nos réunion Sylvie Marcacci, de la Bibliothèque centrale.

En effet, dans un monde scientifique où les performances des chercheurs sont de plus en plus calculées au nombre de publications, et plus largement dans un monde où la communication prend une dimension inconnue jusqu'alors, tout ingénieur, quelle que soit son orientation professionnelle future, se doit de maîtriser l'information. La sienne, mais aussi celle des autres. Il doit être capable de communiquer ce qu'il a développé, et pour cela, il doit connaître un certain nombre de règles.

Il doit savoir faire une présentation, faire un poster, rédiger un rapport, le structurer, citer ses sources, faire une bibliographie, etc. L'EPFL agit actuellement comme si cela était acquis une fois la maturité fédérale en poche. Il n'en est rien.

A l'EPFL, les décisions pédagogiques sont décentralisées. Chaque section définit son cursus d'étude. Et chaque section est dirigée par des professeurs, et non par des pédagogues ou par des spécialistes en recherche documentaire. Je ne critique en aucun cas les professeurs, mais il découle de cette structure des cursus extrêmement pointu dans le domaine d'étude, mais beaucoup moins large, oubliant trop souvent ces compétences non liées directement au domaine d'étude, ces compétences parfois appelées soft skills, dont on parle parfois comme d'une boîte à outil.

En section de math, pour prendre un exemple que je connais bien, il existe un cours à ce sujet, intitulé "TP de mathématiques", dont l'objectif est d'"initier les étudiants à la rédaction de rapport scientifique". Au programme, rédaction de deux mini-rapports et d'un poster, ainsi qu'un apprentissage plus technique et informatique (LaTeX). C'est un bon cours, qui a tout à fait sa place dans le cursus. Mais pas de cours sur la recherche documentaire (en tout cas pas à ma connaissance, mais Sylvie Marcacci est sûrement en embuscade pour y insérer un module à ce sujet, je lui en avais touché un mot lors de notre rencontre).

Il s'agit donc à mon avis d'apprendre aux étudiants ce qu'est réellement la rédaction d'un rapport, la citation d'une source, la création d'une bibliographie, etc., simplement de leur apprendre à être de bons scientifiques, et pas seulement d'un point de vue purement technique.
De manière plus générale, il serait bon d'en profiter pour initier une réflexion sur le comportement éthique du chercheur ou de l'ingénieur, de sa place dans la société.

Tout ceci existe potentiellement déjà.
Par le programme "Ethique" en SHS tout d'abord, mais seulement en option (2 étudiants en master l'année passée...) (et par le programme SHS en général aussi globalement...)
Par les compétences de la Bibliothèque centrale ensuite, non utilisée actuellement (ou si peu : un cours à l'école doctorale je crois...).
Par le serment d'Archimède, disponible sur le site de la Commission d'éthique de l'EPFL, qu'il faut faire connaître.
Finalement, en prenant exemple sur d'autres établissements. On s'est inspiré de l'Université de Lausanne pour le code d'honneur, mais le MIT a édité un petit guide qui mérite le détour (Merci à Moïra pour cette information : Academic Integrity at the MIT : A Handbook for Students).

A mon avis, la seule solution pour utiliser ce potentiel et former correctement d'un point de vue non seulement technique mais aussi éthique et humain ceux qui seront les scientifiques et les dirigeants de demain consiste pour l'EPFL à prendre ce sujet en main concrètement, en faisant plus qu'un code d'honneur, mais en formant effectivement les gens à ces domaines : recherche bibliographie, éthique, présentations et rédactions de rapport, ...

Déjà entendu parler de tout ça ?
Posted by Antonin Danalet at 22:48
Comments (2)
Services aux étudiant-e-s

"Pour toute question, le guichet "Services aux étudiants" est désormais à votre service" nous dit le SAC, via son site web.

Comme je travaille juste à côté, j'ai testé le service...

Je travaille avec mon laptop, donc j'avais besoin d'une prise pour mon chargeur. Mais elle était trop loin. Je suis donc allé au guichet, et j'ai posé ma 1e question depuis sa création :
"Comment puis-je me procurer une rallonge électrique ?"
Malheureusement, ça ne fait pas partie de la liste de question sur laquelle l'Equipe s'était penchée, et j'ai donc fait partie des 20% des étudiants qui n'ont pas eu une réponse immédiate :)

Je me suis dit que ce n'était quand même pas de chance, j'ai donc réessayé.
A la question : "Possédez-vous une photo de votre guichet car David, ancien délégué de classe, aujourd'hui émigré au Canada, ne croit pas en l'existence de ce guichet", malheureusement, la réponse a été négative MAIS il y a un photographe qui va bientôt venir.
Je suis revenu le lendemain avec mon appareil...

Services aux étudiant-e-s



Comme ça, toute l'Equipe Représentation peut profiter de ce moment historique...

Plus sérieusement, même si j'en ai désormais moins besoin, c'est vraiment une très bonne évolution. C'est très accueillant et les deux personnes qui accueillent les étudiants sont très sympas.

Posted by Antonin Danalet at 20:52
Comments (6)
Learning Center, bientôt le déménagement de la Représentation :)

Et oui, un nouvel article aux saveurs de pauses estivales (comprenez "un article pour ne rien dire") (mais ne croyez pas qu'il n'y a que moi qui fait ça, les journalistes aussi, et ça s'appelle un marronnier... Des exemples ici).

Enfin, tout ça pour dire que vous savez comme tout le monde qu'on aura tout bientôt un beau Learning Center. "Le bâtiment accueillera notamment (...) des bureaux pour l'association des étudiants", c'est-à-dire nous !

Réjouissons-nous, car ça nous changera du bocal, cette espèce d'ancien local à poubelles où on a passé ces dernières années :)

Le bocal, aka CM0416



Enfin, il faut encore attendre fin 2009...

Posted by Antonin Danalet at 0:03
Comments (2)
Article de vacances
C'est les vacances, et avant cela les examens... Dès lors, ce blog dort un peu.

Je rentre de vacances, et je vais donc pas me lancer dans un débat de fond, mais pour que ce blog ne commence pas à rouiller, je vous propose un petite citation de Ueli Maurer, président de l'UDC, à propos de l'égalité des chances, dont on parle parfois à l'Equipe Représentation...

"Soutenir l'égalité des chances signifie actuellement ramener les élèves doués au niveau de requérants d'asile angolais" *

... !

Bon, j'essaierai de faire mieux pour mon prochain post ;)

Bonnes vacances à tous, et merci à tous pour cette très belle soirée de fin d'année de la Représentation !


* 2 août 2007, en conférence de presse, alors qu'il exige un "durcissement notable" du droit pénal des mineurs (http://www.letemps.ch/template/tempsFort.asp?page=3&article=212758)
Posted by Antonin Danalet at 0:47
Assemblée des délégués AES 16.06.07
11h19, le train part dans 1 minutes direction Zürich: chaos et agitation!
"mais où est Samir?"
"y a assez de sandwichs là, tu penses?"
"tu crois que du sucre, ça se trouve facil' dans un train?"
"mais t'es délégué, toi?"
"tu comptais pas plutôt bosser à l'EPFL à la base?"

Questions tout à fait habituelles pour un départ direction le CABinnet au centre de Zürich!

Cinq minutes plus tard, nous constatons que Samir est effectivement présent (et qu'il a préparé des docs' de la mort qui tue, rien que pour nous! MERCI! ;-) ), que certains des délégués "officiels" (ceux que vous avez élus démocratiquement au semestre d'hiver et dont certains ont essayé de vous acheter avec de délicieuses gourmandises, vous vous rappelez?) ont été remplacé "à l'arrache" par d'autres...'faut pas perdre les vieilles habitudes...et qu'avec un sourire, on obtient ce que l'on veut!

Suit un trajet de 2h06 (c'est fou, c'est à chaque fois plus court!) où l'on projette à la base de bosser ou de dormir, mais où l'on finit toujours par relire la seule partie des statuts dont nous disposons afin de "trouver des failles" (oups, je crois qu'il y a des choses qui déteignent...), de se raconter les derniers potins et de s'engueuler avec de petites pestes de 15 ans qui écoutent en boucles "en amora te"...

Passons à la partie officielle, la raison même de tout ce remue-ménage, la "DV", die Delegierten Versammlung de l'AES. En règle générale, ça commence tranquille: on constate que le Board de l'AES fait son travail (voyez par vous-même: http://www.aes-vsh.ch ) et qu'il élabore notamment les prises de positions issus des brainstorming des journée AES. Et c'est là que ça se complique. Une petite erreur stratégique et nous voilà embarqués sur des questions de forme et de fond qui nous éloigne de plus en plus du sujet. Suivent motions sur amendements sur contre-motions ... et .... un refus de la prise de position de l'AES sur la mobilité que nous pensions enfin pouvoir faire valider. Une autre journée AES sera donc consacrée à retravailller ce texte! La prise de position commune du AVETH, du VSETH, de l'ACIDE, de l'AGEPoly et de l'AES concernant l'admission, le séjour et l'activité lucrative par contre est acceptée sans trop de discussion! Vous la trouverez prochainement sur le site de l'AES et de l'AGEPoly, voire même ici sur le blog!
Puis, highlight de notre journée, les élections du nouveau comité de l'AES!
Présidente: Christine Burkhart
Vice-Président. Antonin Danalet (avec son speech impecc' (en allemand! chapeau!), c'était de toute façon in the pocket!)
Trésorier: Markus Schmassmann
Board: Gregorio Bonadio, Geneviève Rydlo et Marco Lustenberger

FELICITATIONS!!!

Toutes ces discussions sans fin, donne faim (bravo, on voit que je sors d'un exa et que j'ai l'esprit aussi fin que jamais!): le traditionnel Barbecue permet à tous les délégués non seulement de reprendre des forces, mais aussi de tisser des liens.

Notre journée se termine à quatre dans un chtit bar en dessous de la gare de Loz avec des sujets de discussions qui n'ont plus grand chose à voir avec la politique nationale ou la philosophie de la formation et de l'éducation...

Sympa, non? à l'année prochaine alors?
Posted by Moïra Monika Schuler at 18:01
Comments (1)
Page : « Previous 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Next »