Cette page appartient aux archives web de l'EPFL et n'est plus tenue à jour.
This page belongs to EPFL's web archive and is no longer updated.

Project Energy Group

---Version Française plus bas---

How could we make people realize that we need to act right now to ensure the future of our energy consumption?

This year, we have focused on the Peak Oil problematic, and its consequences. After organizing a presentation and debate on the future of our energy consumption, we realized that the majority of people does not feel concerned about this issue, and especially not about the need to act right now to change our lifestyle, to avoid the inevitable consequences of seeing the amount of cheap energy available reduced drastically.

Therefore, we decided to study the way in which the information about energy production and consumption in the world is transmitted to the public. Governments, despite being aware that oil will not last forever, and be forever cheap, do not however give the message out that reducing our consumption, and consuming in a rational way, are very necessary to today's and tomorrow's society. The media itself, despite some sensationalist information which is inevitably dismissed by the oil industry officials, does not either seem to react to this problem.

The following questions need to be asked: To what extent do the government and the media want to get the message across? Are they afraid that a massive reduction in energy consumption will make our cheap and infinite fuel-based economy crumble to bits? Would they rather go on like this until rising energy costs force us to save it and change lifestyles? Do they simply think that it is too soon to make people change to prepare for the future? Or is it all rather simply a demagogical stand?


Our project consists in a ten days trip across Europe to visit national energy agencies in Switzerland, France, Germany and the United Kingdom. We also plan to meet with the main media actors, i.e. newspapers, radio channels, or television networks, to see whether they inform their readers, listeners or viewers of the problem, and why they do or don't. The matter of their responsibility will be studied, as well as their approach of the issue, in order to get information on and understand their attitude towards this issue. We also plan to talk to some of the population in these countries in order to have an idea of their knowledge of the situation. After this research, we will be able to compare and contrast the policies and mentalities of different countries regarding this problem, and perhaps will we be able to propose efficient ways of communicating the urgency of the situation to the public.
-------------------------------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment faire prendre conscience à la population qu?il faut agir dès maintenant pour assurer notre futur énergétique ?

Cette année, nous nous sommes intéressés à la problématique du pic pétrolier et ses conséquences. Après avoir fait une présentation-débat sur le sujet et organisé une conférence à propos de notre futur énergétique, nous nous sommes rendus compte que la majorité des gens ne se sentaient pas concernés par le fait que nous devons agir dès maintenant sur notre mode de consommation d?énergie afin de réduire les conséquences inévitables d?une réduction d?énergie disponible et bon marché par habitant.

L?idée nous est donc venue d?étudier la façon dont l?information sur l?évolution de la production et consommation d?énergie dans le monde est transmise au public. Les gouvernements qui sont sans aucun doute au courant que l?énergie venant du pétrole ne restera pas aussi abondante dans le futur ne sensibilisent pourtant pas énormément le public à changer son mode de consommation (réduction de consommation, consommation rationelle). Les médias ne s?alarment pas non plus à propos de cela, si l'on ne tient pas compte des vagues d'information « sensationnalistes » tout aussi vite contredites par les porte-paroles de l'industrie pétrolière..

Les questions sont donc les suivantes : dans quelle mesure les gouvernements et les médias veulent-ils faire passer le message ? Ont-ils peur qu?une réduction en masse de la consommation d?énergie fasse s?écrouler notre système économique construit sur la base d?une énergie quasi gratuite et inépuisable ? Préfèrent-ils tirer sur la corde jusqu?à ce que les prix de l?énergie augmentent tellement que nous serons forcés d?économiser et donc de changer de mode de vie ? Pensent-ils tout simplement qu?il est encore trop tôt pour faire prendre conscience aux gens qu?il faut agir pour préparer notre futur ? S?agirait-il plutôt de démagogie ?

Pratiquement, le projet consisterait en un périple de dix jours pour visiter des offices nationaux de l?énergie (Suisse, France, Allemagne, Royaume-Uni). Des rencontres sont aussi prévues avec les principaux acteurs des médias, c'est à dire des journaux ou encore des radios ou des chaînes de télévision, afin de voir s'ils informent leurs lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs du problème, et pourquoi ils agissent comme ils le font. La question se pose ici de la responsabilité de la presse, et de leur approche au problème. Sur place, nous rencontrerions la population pour se faire une idée de leur connaissance de la situation. Nous étudierions les différences de politiques et de mentalités entre les pays et, à terme, serions peut être en mesure de proposer des moyens efficaces pour faire prendre conscience au public que nous devons tous agir dès aujourd?hui pour préparer notre futur énergétique.
Posted by Nébil Mansour on Thursday 26 October 2006 at 1:07